Cette fin d’année aura été agitée pour la municipalité. Partout dans la ville, les parents d’élèves se mobilisent, font signer des pétitions, écrivent à la maire. La grogne monte pour demander plus de moyens dans les écoles… et plus de dialogue.

    Vives protestations aussi quant à la décision de fermer le centre municipal de santé Voltaire : interventions en Conseil municipal, occupation du centre de santé le jour de sa fermeture officielle. En guise de dialogue : la maire annonce avoir l’intention de déposer plainte contre les élus des minorités ayant occupé le lieu. Inacceptable.

    Enfin, lors de l’inauguration de la nouvelle halle du marché Croix-de-Chavaux, ce n’est pas un dialogue avec la population qui eut lieu, mais une manifestation ! Cris, bousculade, et tous les sujets de mécontentement remontent à la maire. Chacun profite de l’occasion pour faire entendre sa profonde insatisfaction.

    La situation n’est guère meilleure au sein de l’administration municipale où près de 200 agents se sont vus notifier par l’Office HLM le prélèvement – en une seule fois ! – de deux mois de loyer… Quant au soutien que la maire disait vouloir apporter aux agents mobilisés fortement contre la réforme des retraites, il semble finalement bien mince sitôt le dossier refermé brutalement par le gouvernement Sarkozy.

    Décidément, quelque chose ne tourne pas rond. Où sont passées les valeurs de concertation de dialogue, d’écoute respectueuse, tant de fois répétées pendant les élections et qui devaient faire la différence entre Brard et Voynet ? Comme principale conséquence, il y a la démobilisation d’habitants pourtant impliqués de longue date dans les conseils de quartier et les associations. Nous demeurons convaincus qu’une pratique politique autre que celle du passage en force est possible.

    A l’heure des vœux de fin d’année, aux familles pour qui la fin décembre n’est qu’une fin de mois comme les autres, difficile à boucler… A ceux-là comme à l’ensemble des Montreuillois, nous formulons le souhait que la nouvelle année puisse être meilleure et plus solidaire.

    Tribune publiée dans Tous Montreuil (décembre 2010)

    Pour aller plus loin

    Conseil municipal du 16 décembre : 16 élus claquent la porte

    Inauguration houleuse du marché Croix-de-Chavaux

    Office HLM : une privatisation au nom de la « souplesse »

    Des priorités et des pratiques politiques dangereuses

    Categories: Vie montreuilloise

    Deposer une reaction


    Vous êtes ici : MONTREUIL AUTREMENT » Vie montreuilloise » Le passage en force systématique à la place du dialogue